Québec – Louisiane | Itinéraire complet sur la route de la musique

Dernière mise à jour : 18 nov.


Pour vous mettre en contexte, le contenu de cet article a été rédigé par Lynn, comme on trouvait ses récits d'aventures en VR passionnants, on lui a demandé d'écrire sur notre blogue!


Avant d'entrer dans le vif du sujet, voici la petite histoire de Lynn et Rolf:

Je m’appelle Lynn et je suis originaire de la côte-nord mariée depuis plus de 40 ans à Rolf un suisse d’origine norvégienne, nous vivons à Québec.


Inspirés par les vidéos d’Alexandre et Valérie sur facebook nous avons acheté, à notre retraite, un combo Winnebago Micro-Minnie / Toyota Highlander (usagés de 2 ans) pour partir à l’aventure durant la belle saison! Rolf planifie les trajets, trouve les endroits où camper à l’aide de IOverlander et Google map, il conduit la voiture/roulotte et en fait l’entretien alors que moi je m’occupe à trouver les choses à ne pas manquer et les activités à faire. J’aime bien partager le récit de nos voyages avec parents et amis.


 

Le début de l'aventure


Avec notre roulotte Winnebago Micro-Minnie, nous avons décidé d’aller à Nashville ainsi qu’en Nouvelle Orléans et d’ensuite revenir via la Natchez Trace Parkway, les Smoky Mountains, la Blue Ridge Parkway, la Skyline Drive pour terminer avec les Finger Lakes et les Adirondacks. Cinq semaines au printemps, car on craignait les chaleurs de l’été dans cette région des Etats-Unis.


Québec-Gananoque (Ontario) 513 km


Pour la première nuit du périple, nous avons dormi gratuitement dans l’emplacement réservé au VR au Shorelines Casino Thousand Islands ,380 ON-2 Gananoque K7G 2V4. Cette portion de la route est sans histoire. La bonne vieille 20 et ensuite la longue et plate 401. Heureusement, on est encore sur le high du grand départ, donc ça permet de garder la motivation!


Gananoque-Burlington (Ontario) 348 km


Pour notre arrêt dodo, on a squatté l’accueillant stationnement de nos amis de Burlington pour quelques jours. Ça ne coûte rien, c’est permis et en plus ça permet de voir les amis :-) C’est ce qu’on appelle du Moochdocking dans le jargon. C’est-à-dire camper dans le stationnement d’une connaissance. Si vous n’avez pas de contact dans la région que vous visitez, je vous recommande de vous abonner à Boondockers Welcome. Un réseau qui vous permettra de camper chez des gens qui ont de l’espace pour vous recevoir.


Pour la première fois depuis 4 ans notre génératrice aurait été utile. Nos amis n’avaient pas d’électricité dû à la chute d’arbres autour de leur propriété. Comme un malheur n’arrive jamais seul, la génératrice a refusé de démarrer. D’aucune utilité. On va traîner ce monstre tout le voyage pour rien…. Pour éviter ce type de situation, l’idéal est d’équiper votre véhicule d’un kit solaire et de bonnes batteries question d’être autonome sur la route.

Voici un article pour tout savoir par rapport à l’autonomie électrique en VR!


Burlington -Lima 565 km


Nous avons franchi les douanes par le pont Ambassador à Windsor. On ne peut pas dire que c’est une route très fréquentée par les vacanciers. Il y a beaucoup de camions. Détroit-Cincinnati, ce ne sont pas des villes super invitantes pour les touristes. Ça semble industriel et froid vu du pont sur lequel on attend pour passer la frontière américaine.

Pour ce segment, la route est assez passante et pas toujours en super bel état. Arrêt dodo gratuit derrière le Cracker Barrel Old Country Store de Lima, 1930 Roschman Ave, Lima, Ohio, 45804, Etats-Unis


Lima -Nashville (Tennessee) 619 km

Nashville, la ville où vivent Taylor Swift, Keith Urban et Nicole Kidman. Ville qui surfe sur ses anciennes et nouvelles vedettes de la country. Il y a une navette qui fait le tour des campings et hôtels de notre secteur qui pour 10$ aller-retour nous transporte au centre-ville. Un service pratique, sécuritaire et peu cher car les stationnements du centre-ville coûtent plus cher de l’heure que le prix de la navette ! Une autre alternative est le Nashville Fairgrounds qui permet de camper tout près de la ville pour pas trop cher avec services.

On a campé au Two Rivers campground, 2616 Music Valley Drive, Nashville, Tennessee 37214, Etats-Unis. 46,80 $us/nuit, 2 services, rabais CAA inclus.



Il y a plusieurs options offertes pour explorer la ville de la musique 🎵 : à pied, à trottinette électrique, sur une taverne à pédales, des voiturettes de golf, sur une plateforme tirée par un tracteur, à bord des autobus Hop and Off... Essentiellement un quadrilatère de 3 km x 2 km de bars, restaurants, musées thématiques, salles de spectacle, Hall of Fame, magasins de bottes et chapeaux de cow-boy (en tout cas ils veulent les vendre leurs bottes de cow-boy : achetez en une paire et partez avec 3 paires ! Nous avons résisté.



En s’éloignant un peu du centre, il y a le très beau parc du bicentenaire avec des panneaux qui relatent l’histoire de la ville. Aussi on retrouve un peu partout du street art, de grandes murales peintes sur les murs de la ville et des sculptures. La rue Broadway, cœur du centre-ville, est très vibrante et surtout très bruyante. La strip de Las Vegas fait pâle figure à côté de ce débordement de foule, de décibels. Est-ce à cause de la fin de semaine du Memorial Day ? Du refoulement de la post pandémie ? Alex de PRÊTS pour la route me le confirme, c’est comme ça à l’année. Un peu à l’image de Key West ou de New Orleans, c’est une ville de party et ça bouge pratiquement 365 jours par années!


Tous les bars/restaurants ont leur band Honky Tonk, à chaque étage, installé près de grandes fenêtres ouvertes. Il en résulte une cacophonie incroyable dans la rue. Ici pas de cover charge mais la bière à 10$ US, les bands ne sont pas payés, ils jouent pour les pourboires, la reconnaissance du public et l’espoir de se faire découvrir. La plupart sont très bons!

Côté culinaire, tout est frit !!! Il y a deux incontournables à Nashville : le poulet du très réputé Hattie B’s -piquant -très piquant et pour les initiés: celui qui te brûle la bouche au 3e degré. Pour le dessert, les Goo Goo (sorte de biscuits au chocolat/ marshmallow nougat /caramel/ arachides). Délicieux tout ça… mais pas pour tous les jours!



Nashville- Greenville (Mississippi) 612 km

Les racines profondes de la musique Country (Faith Hill), du Rock’n’Roll (Elvis Presley) et du Blues (B.B.King, Muddy Waters) sont associées aux mythiques natifs de cet état. Est-ce la chaleur, la floraison des Magnolias, les vastes étendues de champs de coton ou le fleuve Mississippi qui les ont inspirés? ou la friture ? 😉


Contrairement à plusieurs, mon chum ne se rend pas directement à nos destinations finales. Pour lui le voyage c’est aussi le chemin.

En pur visuel, il recherche les routes scéniques hors des sentiers battus. C’est pourquoi nous longeons les immenses champs de coton dans l’Amérique profonde au lieu de prendre l’autoroute. On en ressent l’histoire de l’esclavage. C’est oppressant et ça m’émeut aussi. J’avoue que je suis moyennement à l’aise sur ces routes, car je me sens isolée et vulnérable. Aussi, c’est la première fois de ma vie où en Amérique, comme femme blanche, je suis minoritaire. Ça me confronte beaucoup.


Quoi de plus approprié que d’écouter Blue et Lonesome des Rolling Stones!

Il fait chaud : 31C. Mon chum dit que j’ai un hygromètre d’implanté

dans les cheveux. Je frise à la moindre humidité. On apprécie la fraîcheur au coucher de soleil dans un parc adossé au Mississippi.



On a campé au Warfield Point Park à Greenville, 295 Warfield Point Park road, Greenville, MS 38701, Etats-Unis, 25 $us/nuit, avec électricité.


Greenville-Nouvelle -Orléans (Louisiane) 540 km

Le port des vêtements devrait être facultatif en Louisiane 😅. L’humidité nous a presque flanqué un coup de chaleur. Heureusement, on peut se rafraîchir à l’ombre au magnifique Parc Louis Armstrong ou encore au cimetière St-Louis juste à côté. La visite de la Cathédrale St-Louis - très bien climatisée - au square Jackson, est une option intéressante pour, à la fois se ragaillardir et pourquoi pas y allumer un petit lampion pour obtenir une grâce.


On vient de changer de genre de musique 🎶 du Tennessee à la Louisiane en passant par le Mississippi le beat est très différent. La vibe est très Blues et Jazz dans la Big Easy.



Le French Quarter se marche assez facilement, pour peu qu’on arrête se désaltérer dans un jazz bar de la rue Bourbon. Les iconiques beignets trrrrrrès poudrés de sucre et le café au lait brûlant à la chicorée du Café du monde savent plaire quand on a un petit creux. Sinon, les restos du French Marquet peuvent satisfaire tous les appétits avec leur fried alligators, fried crawfish ou autre fried de toutes sortes d’affaires ! La petite croisière en bateau à aube, sur le Mississippi est à la hauteur des attentes. Juste assez long pour se prendre pour Huckleberry Finn.


Les routes en Louisiane sont sur pilotis, construites sur les bayous! Nous sommes au Bayou Segnette State Park, 7777 WestBank Expy., Westwego, Louisiana, Etats-Unis, 30 $us (sem.) ou 33 $us (fin de sem.) la nuit, 2 services avec piscine.

Beau camping, mais sanitaires décrépis, paradis d’une grande variété d’insectes qui me provoquent des réactions cutanées impressionnantes. Étrangement, il faut attendre que l’eau se rafraîchisse quand on fait couler la douche, elle est au départ bouillante! Et en plus il faut compter sur une mini grenouille voyeuse qui veut assister au spectacle de mes ablutions!


Un souper en ville pour déguster des spécialités locales (jambalaya et crawfish à l’étouffée) et une tournée des bars de la rue Bourbon, un soir de fin de semaine, m’ont réconciliée avec le Jazz. Il faut dire que nous étions au bon endroit pour l’apprécier. Nous avons assisté à une super prestation d’un vieux band jazz mixte (noir/blanc). 

Plantations et Alligators


Nous sommes allés visiter une plantation de canne à sucre, qui tout comme les plantations de coton ont un passé peu glorieux d’esclavage. La Oak Alley Plantation, 3645 LA-18, Vacherie, LA 70090 Etats-Unis, est une magnifique propriété bordée de chênes presque que bicentenaires avec un jardin de roses odorants où ont été exploités sans relâche des esclaves avant la guerre de sécession. La fondation, créée par la dernière propriétaire, permet de revisiter la vie des maîtres et les conditions précaires des esclaves de cet époque.


Un lunch au resto nous a donné la possibilité de boire un cocktail du sud, le lemon julep (bourbon, sucre et citron) et de goûter des mets typiquement Louisianais: crevettes frites et Po-boy.


Une visite en Louisiane ne serait pas complète sans une virée dans les Bayous : Cajunpridetour.com, 110 Frenier Road, Laplace, LA70068, Nous avons préféré le ponton au airboat, trop bruyant. Nous en avons eu pour notre argent! Les Alligators sont nourris par les concessionnaires de bateaux et offrent un spectacle à vous apeurer sérieusement de se faire attaquer. Plusieurs autres animaux se cachent dans les bayous: sangliers, raton-laveur, hérons, rapaces, serpents et de gros poissons. Conseil d’amie, ne jamais s’y aventurer seul…

Pour être honnête, tout n’est pas que bonheur et découvertes. Pour se donner quelques raisons d’être resté chez nous, voici quelques points négatifs de notre aventure 😬

- L’humidité et la chaleur écrasante sont dures à supporter.

- L’épicerie est chère. - Les sales bêtes, insectes piqueurs, serpents venimeux et alligators dont il faut se méfier. Je vous recommande le fameux Thermacell et beaucoup de Watkins. - L’environnement pauvre et délabrée de certains quartiers, dès que nous sortons de la zone touristique nous rende craintif. P.S. La mini-grenouille voyeuse de ma douche a ramené ses amies, ce matin elles étaient trois, les maudites !!! dont une m’a sournoisement sauté dessus… J’ai hurlé et failli déguerpir toute nue, les cheveux ensavonnés!


Nouvelle-Orléans -Lafayette (Louisiane) 254 km

On ne parle guère plus le français à Lafayette, même dans le très beau centre des visiteurs de la Louisiane française. Seuls les noms français des rues et des commerces subsistent toujours dans le petit centre-ville. La cuisine Cajun par contre a traversé le temps. Nous campons dans le Acadiana Park, 1005 E.Alexander Street, Lafayette LA, 70501 Etats-Unis, parc nature avec des sentiers. Zachary Richard est né tout à côté d’ici à Scott. Lafayette est une très petite ville comparée à la très industrielle Baton Rouge.

Très belle visite à Avery Island, 32 Wisteria Road, LA, 70513, Etats-Unis (45 minutes sud-est de Lafayette) là où la célèbre sauce Tabasco est produite.



Un circuit autoguidé des installations est très intéressant et est associé à la découverte du Jungle Garden développé par les propriétaires. Ce jardin, de plusieurs acres de chênes centenaires, de Camélias et de Magnolias, que l’on découvre en voiture ou en VR (circuit limité pour gros VR) est surprenant et ferait la joie d’Idéfix ! Le sanctuaire de nidification des aigrettes vaut la peine d’être vue et un arrêt au bouddha (d’environ 8 pieds) qui trône sur sa fleur de lotus près d’un petit pont, est un point d’intérêt très zen.


Dans la prochaine chronique, on poursuivra l'aventure à travers la fameuse Natchez Trace Parkway, la Blue Ridge Parkway, la Skyline Drive! Ne manquez pas ça!


- Lynn Joncas

crédit photo Lynn Joncas


Vous aimez nos articles et aimeriez nous supporter et nous aider à vous en offrir encore plus? Joignez la famille PRÊTS pour la route! Pour seulement quelques $ par mois, vous aurez accès à nos épisodes à l’avance, nos guides vidéo ainsi que nos Facebook Lives privés dans lesquels on jase avec vous de nos projets et on réponds à toutes vos questions pour vous aider à planifier vos prochaines aventures! Au plaisir de vous y retrouver! Cliquez ici pour vous joindre!






5 099 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout