top of page

Angel’s Landing - la plus belle (et terrifiante) randonnée de notre vie!



À l’hiver 2022, on s’est lancé comme défi de visiter tous les parcs nationaux qu’on n’avait pas encore vus depuis nos débuts sur la route. Il nous en restait encore de très beau qu’on avait soit oublié ou simplement choisi de ne pas visiter par manque de temps. Ça faisait 2 ou 3 fois qu’on avait eu des rendez-vous manqués avec le parc national de Zion. Lors de notre premier voyage, on est passé tout près, mais il faisait vraiment chaud en juin et on avait décidé de passer tout droit. Ensuite, en revenant de la Floride en 2019, j’ai presque réussi à convaincre Vale et ma mère de faire l’immense détour pour y aller. La dernière fois qu’on a manqué notre coup, c’est en 2021 au début de la pandémie, on pensait remonter du Mexique et s’arrêter à Zion, mais finalement on est rentré au pays à toute vitesse.



Le roadtrip de l’hiver 2022 était enfin l’occasion de faire un itinéraire fixe qui nous permettrait de visiter les parcs qu’il nous restait à voir. Zion était le point culminant de ce voyage. L’aventure a débuté par le sud du Texas et on s’est ensuite dirigé vers l’ouest jusqu’à Las Vegas. C’est dans la ville qui ne dort jamais que venait nous rejoindre ma mère Claudette pour le reste de l’aventure. Elle était loin de se douter de ce qui l’attendait ;)


Je dirais même que Vale ne savait pas trop dans quoi je l’embarquais non plus. Il faut savoir que la plupart du temps, c’est moi (Alex) qui organise nos voyages et qui m’occupe de planifier et trouver les activités à faire. On inverse parfois les rôles quand Vale a envie de le faire et que je suis occupé, mais en règle général, c’est ma job. Contrairement à Vale, j’aime savoir d’avance ce que je vais voir, j’aime voir des images des endroits, je regarde des vidéos pour voir ce qui m’intéresse le plus. Vale de son côté préfère se garder la surprise et de faire les découvertes pour la première fois avec ses propres yeux et non à travers la caméra de quelqu’un d’autre.


Ni ma mère ni Vale ne connaissait l’existence de la randonnée la plus populaire du parc national de Zion : Angel’s Landing. Le sentier est tellement populaire dans le parc qu’ils ont été obligés d’instaurer une loterie pour avoir la chance de la faire. Chaque jour, on peut s’inscrire sur le site du parc entre midi et 15h pour pouvoir faire Angel's Landing le lendemain. L’inscription à la loterie coûte 6 $ et si on est gagnant, on doit payer un 3$ supplémentaire par personnes pour les permis.


On était prêt à être très patient. Comme c’était le point culminant de notre voyage, on avait planifié rester dans la région jusqu’à ce qu’on gagne la loterie pour faire Angel’s Landing. Heureusement, à notre deuxième tentative, on a réussi à gagner nos places!

Ce qui était loin d’être gagné, c’est de réussir à se rendre au bout du sentier et d’arriver au sommet! Tout ça en passant par la fameuse section des chaînes! J’y reviendrai plus tard…


On s’est rendu dans le parc vers 10h le matin et c’était bondé. Depuis la pandémie, les parcs nationaux sont rendus tellement populaires que c’est rendu vraiment plus difficile d’accès. On a dû se stationner en dehors du parc, prendre un autobus pour y accéder, ensuite un autre bus pour se rendre au début de la randonnée, puisqu’on ne peut pas circuler avec notre véhicule dans le parc. C’était une journée fraiche et assez nuageuse, donc la température parfaite pour une rando quand même assez exigeante.



Angel’s Landing est non seulement un défi pour les adeptes de sensations fortes, mais c’est également un bon test pour les jambes, car la montée est assez prononcée. Ça commence en force, dès les premiers kilomètres, on amorce une montée très à pique. Au total, c’est une randonnée de 8 km avec 453m de dénivelé. La grande majorité de la randonnée nous fait zigzaguer le long de la paroi rocheuse jusqu’à ce qu’on atteigne le sommet.



C’est à ce moment qu’on sépare les téméraires des plus prudents. Juste avant de débuter la section qu’on surnomme ‘’the chains’’, on peut lire sur l’affiche les consignes de sécurité ainsi que le nombre de décès sur le sentier: 14!


La partie qui nous mène au bout du sentier consiste à des sections très étroites, des montées très escarpées ou des tracés très techniques nous demandant l’aide de chaînes sur lesquels on peut s’agripper pour ne pas tomber dans le vide. Il faut vraiment prendre son temps, la patience est de mise. Les premiers mètres auront assez effrayé ma mère pour qu’elle rebrousse chemin pour nous attendre le temps qu’on termine le parcours.



Vale et moi étions en mission, capturer les plus belles images pour vous, profiter du moment et rester en vie! Un combo de choses pas trop évidentes à faire… On a progressé lentement et je dois avouer que les seuls moments où j’ai eu réellement peur, c’est lorsqu’on croise des gens et qu’on doive lâcher notre corde le temps qu’ils passent.



On s’est rendu au bout de la randonnée sans trop de difficulté, mais il faut dire que nous n’avons pas vraiment le vertige. On est conscient du danger, mais la peur n’est pas suffisante pour nous arrêter. On appréhendait le retour... On pensait que ça allait être vraiment pire, puisqu’on allait descendre tout le long et voir le vide sous nos pieds. Finalement, on a pris de l’aisance à mesure qu’on avançait et le retour a été vraiment moins épeurant.


Les points de vue tout au long de la randonnée sont époustouflants. Ce sont certains des plus beaux paysages qu’on a eu la chance de voir de toute notre vie!


On a rejoint ma mère pour redescendre ensemble et elle était tout de même très satisfaite de sa journée. Même si vous ne complétez pas la section des chaînes, la randonnée offre de très beaux points de vue et vous en serez comblé tout de même.


Je pourrais affirmer sans aucun doute qu’il s’agit de la plus belle randonnée qu’on a faite de toute notre vie. Si vous n’avez pas le vertige, elle devrait se trouver au sommet de votre bucket list!


Pour revivre cette belle aventure avec nous, vous pouvez visionner la vidéo complète ici:


Vous aimez nos articles et aimeriez nous supporter et nous aider à vous en offrir encore plus? Joignez la famille PRÊTS pour la route! Pour seulement quelques $ par mois, vous aurez accès à nos épisodes à l’avance, nos guides vidéo ainsi que nos Facebook Lives privés dans lesquels on jase avec vous de nos projets et on réponds à toutes vos questions pour vous aider à planifier vos prochaines aventures! Au plaisir de vous y retrouver! Cliquez ici pour vous joindre!

1 366 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page