top of page

Séville! Notre coup de cœur en Espagne



Question de terminer notre séjour en Europe en beauté, on s’est rendu à Séville dans le sud de l’Espagne. C’est ma sœur Joanie qui nous a fortement recommandé de venir ici! Il y a quelques années, elle avait fait un roadtrip avec sa famille en Espagne et Séville avait été sa ville favorite.


Séville, c’est la capitale de l’Andalousie, la province la plus au sud de l’Espagne qui possède une histoire vraiment riche. Dans les années 700, ce sont les maures, un groupe de musulmans du nord de l’Afrique, qui ont occupé la région. On y retrouve encore aujourd’hui de magnifiques bâtiments et palais qui datent de cette époque. Ensuite, vers les années 1400, ce sont les rois chrétiens qui ont repris possession du territoire. On a donc la chance de découvrir un heureux mélange d’architecture espagnol et arabe qui s’agence à merveille.



On s’est trouvé un petit camping à environ 20 minutes du centre. Le Camping Villsom se trouve à Dos Hermanas, une banlieue de Séville qui propose une multitude de commerces et de services à proximité. C’est un bel endroit pour se faire un petit camp de base confortable pour partir à la découverte de la ville.

La ville est la taille parfaite! Pas trop grosse ni trop petite! Ce qui la rend très facile à visiter pour les touristes comme nous. On peut facilement se stationner au centre-ville dans les rues, et ce, gratuitement. Tous les points d’intérêts à visiter sont à distance de marche.



On a débuté notre visite par le sublime parc María Luisa. Un long parc doté de fontaines, de monuments et de beaux sentiers. On y retrouve de magnifiques jardins avec des arbres impressionnants. Il y a beaucoup de vie dans le parc la fin de semaine. On est plongé dans l’ambiance de l’époque au son des chevaux qui tirent les populaires calèches qui font le tour du parc.



On s’est ensuite dirigé vers la Plaza de España, notre coup de cœur dans la ville! C’est une grande place entourée d’un bâtiment qui encercle la place. C’est festif, tout le monde se prend en photo devant la grande fontaine au milieu de la place. Les gens font le tour du bassin qui entoure la place à bord de petites chaloupes.


On a tout de suite été attiré par la plus grande alcôve du pavillon par la musique et les applaudissements. C’était un spectacle de Flamenco! Le flamenco est un genre musical et une danse datant du XVIIIᵉ siècle qui se danse seul, créé par le peuple andalou sur la base d'un folklore populaire issu des diverses cultures qui s'épanouiront au long des siècles en Andalousie. On dit même que Séville est la capitale du Flamenco, on peut trouver des spectacles payants ou d’autres gratuits en plein air comme celui qu’on a eu la chance d’assister. Malheureusement, on est arrivé vraiment à la dernière minute et le spectacle se terminait.


On a ensuite pris la direction des petites ruelles étroites qui mènent à la très populaire Cathédrale de Sevilla. Elle est entre autres reconnue mondialement parce qu’elle abrite le tombeau de Christophe Colomb. L’architecture du bâtiment est vraiment belle. On peut payer pour faire la visite, mais de notre côté, on préférait poursuivre notre tournée des plus beaux coins de la ville.


À seulement quelques minutes de marche, on s’est rendu à la très populaire œuvre qui se nomme Metropol Parasol. L’architecte berlinois Jürgen Mayer a remporté un concours lancé par la municipalité pour réhabiliter le quartier d’Encarnacíon. L’œuvre a été très controversée dans la région puisqu’elle aura coûté 3 fois plus cher que prévu et elle a pris beaucoup plus de temps à construire. La gigantesque œuvre construite en bois est néanmoins vraiment impressionnante. Elle représente un genre de champignon, mais disons qu’il faut un peu d’imagination pour le comprendre…


Pour terminer notre visite, on a marché jusqu’au bord du Canal de Alfonso XIII à la Plaza de Toros. C’est dans l’arène baroque qu’on pouvait autrefois assister à des Corridas. Une forme de course de taureaux consistant en un combat entre un homme et un taureau, à l'issue duquel le taureau est mis à mort ou, exceptionnellement, gracié. Étant donné la cruauté de cette pratique, aujourd’hui l’arène ne présente plus ce type de spectacles, mais on peut voir les statues des matadors de l’époque et il est même possible de visiter l’arène.


On aurait assurément pu passer encore plus de temps dans la ville pour prendre le temps de visiter les bâtiments historiques. Il y a même un palais qui date de l’époque mauresque, similaire à celui qu’on a visité à Granada. On a tout de même été charmé au point d’affirmer avec certitude que Séville aura été la plus belle ville d’Espagne qu’on a visitée. Si jamais vous planifiez un voyage ici, ne passez surtout pas tout droit!


Pour voir la vidéo complète de notre passage à Séville:



Vous aimez nos articles et aimeriez nous supporter et nous aider à vous en offrir encore plus? Joignez la famille PRÊTS pour la route! Pour seulement quelques $ par mois, vous aurez accès à nos épisodes à l’avance, nos guides vidéo ainsi que nos Facebook Lives privés dans lesquels on jase avec vous de nos projets et on réponds à toutes vos questions pour vous aider à planifier vos prochaines aventures! Au plaisir de vous y retrouver! Cliquez ici pour vous joindre!

730 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page