Traverser la frontière terrestre - Tout ce qu'il faut savoir (ouverture 8 novembre)

LA FRONTIÈRE TERRESTRE VERS LES USA EST ENFIN OUVERTE!


Ça y est, la frontière terrestre entre le Canada et les États-Unis est enfin ouverte pour tous les types de voyageurs. Mais si le trafic a repris dans les deux sens, les règles d’entrée ne sont pas tout à fait les mêmes pour les deux pays. Voici ce qu’il faut savoir en date du 8 novembre 2021.


POUR ENTRER AUX ÉTATS-UNIS PAR VOIE TERRESTRE


Pour entrer aux États-Unis, on exige une preuve de vaccination. La double vaccination, il va sans dire. Les trois principaux produits administrés au Québec, c’est-à-dire le Pfizer, le Moderna et le AstraZeneca sont acceptés. Les combinaisons de vaccins sont autorisées également, à la condition qu’ils fassent partie de la liste du CDC (Centers for Desease Control and Prevention);


Il faut savoir qu’il ne suffit pas de montrer son code QR avec son téléphone. L’application Vaxicode n’est d’ailleurs pas valide à l’extérieur du Québec. Ça prend le passeport officiel et complet que l’on peut télécharger en allant sur ce site Internet.


Il y a trois étapes. 1) Remplir le formulaire. 2) Indiquer son choix pour recevoir l’hyperlien de téléchargement, soit par texto, soit par courriel. 3) Cliquer sur le lien reçu et télécharger le document en utilisant le bouton « Télécharger votre preuve pour utilisation hors du Québec ».



C’est ce document bilingue qui répond aux exigences internationales. Le fichier sera en PDF. Il ne vous restera qu’à l’imprimer. Il est recommandé de ne pas plier le document sur le code QR, pour ne pas briser l’image ce qui rendrait le code illisible.


Cette preuve de vaccination est la seule chose qu’on demande à la frontière terrestre (outre le passeport canadien ou la carte Nexus, bien entendu). Il n’est pas nécessaire d’avoir été testé pour la COVID-19, comme c’est le cas si vous utilisez l’avion.


Il faut en effet savoir que dans les aéroports américains, on demande une preuve de vaccination et un test de dépistage avec résultat négatif. Deux types de tests sont reconnus : le PCR (Polymerase Chain Reaction ou Polymérisation en chaîne moléculaire) — le plus fiable avec l’écouvillon au fond des voies nasales — et le test antigénique, avec un prélèvement peu obstructif dans le nez, plus rapide et moins cher.


COMMENT ÇA S’EST PASSÉ, LE 8 NOVEMBRE?


Deux membres de la famille PPLR ont été parmi les premiers à traverser la frontière lundi matin et elles nous ont tenus au courant de leur expérience.


Francine est passée au poste de Hemmingford (route 219). Les guérites ouvraient à 6 heures du matin. Comme ils campaient à 2 km des lignes, ils n’ont pas eu à se lever à l’heure des poules. Et pour la citer, ils sont passés « comme du beurre dans la poêle »! Aucune attente, aucune question sur les vaccins, pas besoin de montrer la preuve de vaccination (qu’elle avait entre les mains, bien sûr). Donc, c’était comme si de rien n’était : on leur a posé les questions usuelles sur leur destination, sans plus.


Le portrait était différent sur la 15 vers St-Bernard-de-Lacolle. Les guérites commençaient à accepter les touristes à partir de minuit une. Une bonne file d’attente s’est formée durant la nuit parce qu’il y avait seulement deux guérites d’ouvertes. Les Américains n’avaient pas anticipé que les snowbirds québécois se lèvent de bonne heure! Et qu’ils n’ont pas peur de conduire de nuit.


L’attente a donc été un peu pénible pour Paulette, qui avait choisi de passer par le poste-frontière de Lacolle. Là-bas, un peu avant 8 heures du matin, la file de véhicules (beaucoup, beaucoup de VR) s’étendait sur 4 km. Une heure plus tard, elle avait diminué à 2 km grâce à l’ouverture de deux autres guérites.


Paulette a donc attendu 2 heures et demie dans cette interminable file. Il faut dire qu’il y avait des distractions de temps en temps : les journalistes faisaient le pied de grue avec leur micro et caméra pour capter les témoignages des snowbirds!


Mais tout de même, elle a dû s’armer de patience. Ils sont partis du stationnement de Walmart à Candiac à 7 heures du matin (situé à 40 km de la frontière) et finalement passés de l’autre côté à 9 heures et demie. Et ç’a été exactement la même expérience que Francine. Elle avait sa preuve vaccinale dans les mains… mais on ne lui a pas demandé. Juste leurs passeports canadiens et les questions usuelles.


— Where are you going?

— Florida

— Have a good trip.


Rien que ça. “Bam” comme m’a dit Paulette.



Même si les douaniers de demanderont pas toujours de voir le document, il faut néanmoins avoir sa preuve de vaccination en mains et être prêt à la présenter, car c’est le règlement. J’imagine que, ce matin-là, voyant la longue file d’attente, les douaniers ont utilisé leur pouvoir discrétionnaire afin de ne pas allonger indûment les temps de passage.


POUR REVENIR AU CANADA


Il se passera encore quelques mois avant le retour des snowbirds, alors les règles peuvent encore changer d’ici le printemps prochain. Mais si vous pensez aller aux États-Unis cet automne pour quelques semaines, sachez que vous devrez présenter un test de dépistage négatif en pus de votre preuve vaccinale pour rentrer au pays par la frontière terrestre.


Le Canada exige ce test pour tous les voyageurs de 5 ans et plus, peu importe le statut vaccinal. Et attention, le test antigénique (rapide et peu coûteux) n’était toujours pas accepté au moment où cet article a été rédigé (8 novembre 2021). Seuls les résultats de l’un ou l’autre de ces trois types de tests suivants sont valides aux yeux du gouvernement canadien (et effectué dans les 72 heures précédant le passage à la frontière):


- PCR (Polymerase Chain Reaction ou Polymérisation en chaîne moléculaire);

- NAT et/ou NAAT (Nucleic Acid Amplification Test ou amplification des acides nucléiques);

- RT-LAMP (Reverse transcription loop-mediated isothermal amplification ou amplificateur isotherme médiée par boucle par transcription inverse).


J’ai effectué une recherche rapide et, sur le site Internet de Broward County, les sites où l’on peut obtenir un test de dépistage PCR sont inventoriés. Il y en a une douzaine dans la région de Fort Lauderdale seulement et certains sont « service au volant » et sans rendez-vous. Les tests sont gratuits pour les citoyens américains. Je ne sais pas si une adresse dans un parc à VR peut faire l’affaire... Les résultats sont envoyés par texto. En plus de ces sites gouvernementaux, il y a aussi plusieurs chaînes de pharmacies comme CVS ou Walgreen’s qui en offrent.


Le test NAAT couramment utilisé et offert gratuitement dans plusieurs pharmacies des États-Unis. Là aussi, il possible que l’adresse de votre parc à VR vous permette de l’obtenir sans frais.


Sinon, les prix varient énormément d’un endroit à l’autre et selon le type de test et la rapidité pour l’obtention des résultats : sur Internet, j’ai vu un peu de tout entre $50 et $155, donc un maximum de 200$ canadien.


MASQUE ET PREUVE VACCINALE EN FLORIDE


Une très bonne nouvelle pour terminer : le nombre de cas a diminué de façon très importante en Floride depuis le pic du mois d’août 2021. En fait, les régions les plus affectées en date du 8 novembre 2021 se trouvent dans le midwest. Les pires États sont ceux des grands parcs nationaux comme le Wyoming, l’Utah, le Colorado, le Nevada et l’Utah, ainsi que deux états favoris de certains snowbirds soit l’Arizona et le Nouveau-Mexique.


Comme le montre la carte des hot Spots de cas en date du 8 novembre, ça va plutôt bien pour toutes les destinations de la Floride, de la Louisiane et du Texas. (Source de la carte : New York Times )



Côté taux de vaccination par comté, les niveaux de « double dose » sont inférieurs à ceux du Québec, mais ce n’est quand même pas si mal, surtout dans la région de Miami, Fort Lauderdale (Broward) et dans les keys (Monroe). C’est un peu moins bon dans la région de Fort Myers (Lee) et de Tampa (Hillsborough et Pinella.


Taux de vaccination (double dose), personnes de 12 ans et plus, selon le comté :

Miami-Dade : 76%

Broward : 64%

Palm Beach : 60%

Collier: 65%

Lee: 57%

Charlotte: 60%

Sarasota: 64%

Hillsborough: 55%

Pinellas: 59%


Si vous allez ailleurs en Floride ou dans un autre état, vous pouvez consulter le tableau complet en cliquant ici. Le site est vraiment très bien fait.


Rendu sur place, vous constaterez que le port du masque n’est pas obligatoire. La plupart des grandes chaînes, comme Walmart, Costco, Publix ou Walgreen suggèrent à leurs clients de le porter, mais sans l’exiger.


À Walt Disney World, on ne demande pas de preuve vaccinale. En revanche, le port du masque est obligatoire à l’intérieur des immeubles, dans les autobus, monorail et autres modes de transports. Dans les endroits protégés de la pluie comme lorsqu’on fait la file avant d’entrer dans les manèges et les pavillons, c’est optionnel.


Le gouverneur de la Floride a d’ailleurs causé toute une polémique au mois de mai en déclarant comme « illégal » le fait d’exiger une preuve de vaccination dans les milieux de travail, à l’école, dans les commerces et autres lieux publics. Un juge l’a débouté, mais la « chicane » persiste. Alors il est possible qu’on vous demande votre preuve de vaccination au restaurant… ou pas. C’est selon le commerçant.


Je me dis, mieux vaut prévenir que guérir : porter son masque dans les magasins et restaurants et toujours avoir sa preuve vaccinale avec soi, au cas!


Tous les voyants sont donc au vert pour aller passer du temps sur les plages de la Floride! Si vous y allez, dites-moi, dans les commentaires, à quel moment vous partirez (si ce n’est pas déjà fait!) et vers quelle destination.


 

Des assurances pour tous vos besoins

Assurancia est le commanditaire du blogue PRÊTS pour la route! On vous invite à encourager les entreprises d'ici qui nous supportent dans nos aventures! Merci Assurancia!


 

5 206 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout