top of page

Internet mobile sur la route, tout ce qu'il faut savoir - Starlink, 4G lte, 5G, etc.

Dernière mise à jour : 18 nov. 2022

Avant de commencer cet article, j’ai voulu y mettre toutes mes connaissances, mais je sais que c’est un peu long à lire. Si vous voulez simplement savoir ce que ça vous prend comme forfait ou comme produit pour avoir internet sur la route selon votre situation, je vous invite à sauter directement à la fin de l’article pour y trouver votre réponse.



Depuis nos débuts en tant que nomades numériques, les options pour avoir internet sur la route ont beaucoup évolué. Vivant à Québec depuis notre tendre enfance, on n’avait jamais vraiment réalisé à quel point avoir l’accès à internet serait un problème lorsqu’on a pris la route pour notre première aventure en 2016. On a vite réalisé qu’en dehors des grandes villes, le signal cellulaire se fait très rare. On pouvait donc passer des heures et même des jours sans accès à Internet. Ce qui est bien correct lorsqu’on est en vacances, mais beaucoup moins agréable lorsqu’on travaille à temps plein sur la route.


On a vite réalisé que pour être en mesure de travailler, on ne pourrait pas compter sur le Wi-Fi offert dans la plupart des campings ni du réseau offert chez Starbuck ou Mcdo…


On a donc fait des tonnes de recherches pour arriver à avoir la meilleure connexion possible et le plus de données pour travailler et se divertir sur la route. À cette époque, la meilleure option était la connexion cellulaire. La plupart du temps, c’était du 3G (ancienne technologie très lente) et si on avait de la chance, on pouvait trouver du 4G Lte et c’était le paradis. Toutefois, dès qu’on était sur la route, dans un parc national ou dans la nature, on n’avait plus de connexion.


Il y a eu beaucoup d’évolution depuis cette époque. Surtout dans les deux dernières années avec le développement des télécommunications avec une couverture beaucoup plus intéressante et des vitesses impressionnantes (5G) et l’arrivée de Starlink dans le décor.


Il existe donc 3 types de connexions possibles en ce moment:


  1. Une connexion filaire - L’internet qui provient d’un câble qui permet d’alimenter une maison ou un commerce.

  2. Une connexion cellulaire - L’internet qui provient du signal qu’émet une antenne cellulaire. On peut la capter à l’aide d’un téléphone intelligent ou d’un hotspot (appareil qui permet de créer un réseau Wi-Fi pour plusieurs appareils)

  3. Une connexion satellite - Par le biais d’une antenne satellite (en ce moment, la seule option qui est intéressante est Starlink)


Pour les voyageurs en VR comme nous, on doit donc se contenter des options 2 et 3.


Starlink:


Antenne rectangulaire Starlink
Antenne rectangulaire Starlink

J’ai envie de débuter avec Starlink vu que c’est l’option qui est la plus grande innovation et dont j’étais le plus excité! Le plus gros avantage de Starlink, c’est que la couverture sera bientôt planétaire.


Comment ça fonctionne? Starlink a installé des stations au sol un peu partout sur la planète qui envoie le signal vers des satellites en orbite autour de la terre. Les fusées de Space X envoient des centaines de satellites par mois pour créer une méga constellation. Depuis 2021, les nouveaux satellites sont désormais équipés de lasers pour transmettre le signal internet entre eux, ce qui permettra de couvrir les régions où il sera impossible d’installer des bases au sol.


De notre côté, on doit faire l’achat d’une antenne pour capter le signal des satellites. L’antenne est vraiment très sophistiquée, elle possède une surface qui peut se chauffer pour faire fondre la neige ou la glace en hiver et elle a un moteur qui permet d’orienter automatiquement l’antenne afin de suivre la trajectoire des satellites dans le ciel. Elle est donc relativement dispendieuse à plus de 947,39$. L’autre chose importante à savoir, c’est qu’elle consomme beaucoup d’énergie (entre 50 et 80W), surtout l’hiver lorsqu’elle chauffe (jusqu’à 95W).


La vitesse de Starlink est impressionnante, surtout en téléchargement. On peut atteindre des vitesses au-dessus de 100Mb/s en download et environ 15Mb/s en upload (download = télécharger un fichier ou une vidéo et upload = mettre en ligne un document ou une vidéo). Toutefois, la connexion n’est pas toujours stable, du moins pas autant qu’avec un signal câblé ou en cellulaire. Le hic, c’est lorsque l’antenne change de satellite pour recevoir le signal, on subit une petite coupure. Ce n’est donc pas idéal en plein milieu d’une rencontre en visioconférence… Un des gros avantages, c’est qu’il n’y a pas de limite d’utilisation de données et que la vitesse est toujours au maximum, il n’y a pas de ralentissement après un certain nombre de données.



Starlink pour VR

Ce mois-ci, Starlink a officiellement annoncé l’arrivée de Starlink pour les VR. En gros, il s’agit du même équipement, mais on peut désormais l’utiliser à différents endroits sans devoir changer notre adresse de service. On a également l’option de mettre en pause notre service lorsqu’on est de retour à la maison et qu’on n’a plus besoin de Starlink. Le coût mensuel est plus dispendieux que le service résidentiel et il est possible que la vitesse soit plus lente dans les régions qui sont plus congestionnées. Ils vont toujours prioriser les clients résidentiels au détriment des clients VR qui ne sont pas dans la région en permanence.



On peut également utiliser Starlink partout sur notre continent, il n’y a donc plus de limitation par pays. Par contre, si l’on passe plus de 2 mois dans un autre pays, on doit y changer notre adresse de facturation. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester et je me demande si on peut simplement donner une adresse au hasard ou un camping sur notre chemin… Je vous en donnerai des nouvelles.


L’autre enjeu, c’est que l’antenne doit avoir une vision parfaite du ciel. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas dans notre situation. La plupart du temps, nos emplacements ont des arbres qui voilent une bonne partie du ciel. Les performances seront considérablement réduites dès qu’il y aura une obstruction.


Il faut savoir que l’antenne ne peut pas être utilisée en roulant. Il faut ranger l’antenne et l’installer à chaque fois qu’on veut l’utiliser. Les fils à passer sont assez gros et peu commodes, on peut vite comprendre que ce n’a pas été conçu uniquement pour les VR… De mon côté, j’ai passé le fil de manière permanente entre le toit et l’intérieur du campeur. J’entrepose l’antenne dans une boîte de rangement sur le toit et je l'a sort et l’installe sur un socle prévu à cet effet sur le toit (à noter que je n’ai pas encore reçu le socle, j’ai commandé le pivot mount de Starlink).


Un autre élément à considérer est que les conditions ne cessent de changer depuis que j’ai reçu ma première antenne en 2021. Le prix a changé, l’équipement a changé, les conditions d'utilisation également… Il faut donc s’attendre à des changements dans les prochaines années.


Starlink pour VR coûte en ce moment 170$ plus taxes par mois.



Donc grosso modo, les points forts sont:

  • internet illimité

  • fonctionne pratiquement partout

  • possibilité de changer de pays

  • vitesse rapide

Les points faibles sont:

  • antenne et coût mensuel élevé

  • ne fonctionne pas en déplacement

  • ne fonctionne pas lorsqu’il y a de l’obstruction entre l’antenne et le ciel

  • installation pas vraiment idéale pour les VR

  • consomme beaucoup d’énergie


En résumé, c’est une grande avancée pour les travailleurs sur la route, mais je ne crois pas que je paierais autant et que je me donnerais autant de trouble si ce n’était que pour du divertissement. Mise à jour 15 novembre 2022:

Starlink ont commencé à distribuer aux États-Unis et bientôt au Canada, la nouvelle antenne de Starlink pour les VR. L'antenne est environ 2 fois la taille de la rectangulaire et ne possède plus de bras pivotant. Elle est donc fixée à plat sur le toit de votre véhicule et elle pourra désormais fonctionner en mouvement.



Elle est plus lourde et beaucoup plus robuste pour résister aux grands vents ainsi qu'aux impacts de la neige, grêle, cailloux de la route, etc. C'est donc une très bonne nouvelle puisqu'on n'aura plus besoin de faire une installation chaque fois qu'on arrive au camping et on pourra l'utiliser sur la route!


Par contre, la nouvelle antenne pose plusieurs problèmes qui font qu'elle est loin d'être la solution idéale pour tous! Premièrement son prix est très élevé à 2500$ US. Considérant qu'ils ont amélioré l'équipement 3 fois en moins de 3 ans, j'aurais de la difficulté à débourser un tel montant pour une antenne qui sera probablement amélioré déjà l'année prochaine si l'on se fie à la vitesse de développement de Starlink. Ensuite, elle est pratiquement 2 fois plus énergivore (110 à 150w sur le AC 120v). Déjà que l'ancienne antenne rectangulaire consommait beaucoup d'énergie, là c'est vraiment le summum. Ils n'ont toujours pas créé une antenne qui fonctionne sur le 12V, il faut donc la faire fonctionner sur un inverter (12v vers 120v) en tout temps. Quand on roule, ce n'est pas si grave, vu que le moteur recharge la batterie du véhicule à mesure. Dès qu'on s'arrête, l'antenne va rapidement drainer nos batteries.



Côté design, ce n'est pas parfait non plus... Comme elle est 2 fois plus grosse, elle prend plus d'espace sur le toit. Comme notre toit est notre principale source d'énergie, il est couvert de panneaux solaires, il ne reste donc pas assez de place en ce moment pour installer la nouvelle antenne à moins de sacrifier un panneau. La portion qu'on installe à l'intérieur est également plus désagréable. Il y a maintenant un power supply (qu'on doit brancher sur une prise de 120v) ainsi qu'un routeur qu'on doit également brancher sur le 120v. Ça fait donc deux prises de monopoliser par Starlink. Ça prend également deux fois plus d'espace qu'avant dans les armoires de notre VR avec deux modules et plus de fils à passer.



Bref, on réfléchit toujours à savoir si l'on fera l'upgrade vers la nouvelle antenne. Les désavantages ainsi que son coût nous refroidissent un peu. Vous me direz ce que vous en pensez dans les commentaires.


 

Internet mobile (3G, 4G LTE et 5G)


On vante beaucoup l’avancement technologique que représente Starlink, mais on doit vous avouer qu’on a été étonné lors de notre dernière aventure, par la grande évolution de la couverture et de la vitesse de l’internet par cellulaire.


Le développement du réseau cellulaire est impressionnant et la couverture est de mieux en mieux. On a aussi accès à de l’internet hyper-rapide dans les villes qui offrent désormais du 5G. On peut atteindre des vitesses au-dessus de 1000mb/s, c’est complètement fou!


Carte couverture Bell Canada
Carte couverture Bell Canada

Carte couverture Verizon aux USA
Carte couverture Verizon aux USA

Comment ça fonctionne?

Vous êtes probablement tous déjà utilisateurs d’internet mobile avec votre téléphone intelligent, mais je vais tout de même prendre le temps de vous expliquer en détail le tout, parce que ce n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire.


Premièrement, on retrouve un peu partout dans le monde de grandes tours qui diffusent du signal cellulaire que captent nos appareils mobiles. Les appareils d’aujourd’hui ont même plusieurs antennes ce qui nous permet de nous connecter à plusieurs antennes à la fois pour optimiser la connexion. Les vieilles antennes diffusent du signal 3G qui voyage vraiment loin, on peut donc capter le signal de très loin, mais la vitesse d’internet qui en découle est hyper-lente pour les besoins d’aujourd’hui. Ensuite, les antennes de 4G LTE nécessitent d’être beaucoup plus près, mais offrent des vitesses beaucoup plus intéressantes (environ 30 à 50 mb/s en download et 5 à 15 mb/s en upload). Le petit dernier, c’est la 5G qui offre des vitesses impressionnantes, bien au-delà des besoins d’aujourd’hui, mais qui nécessite d’être vraiment proche de l’antenne pour de bonnes performances. On parle ici de moins d’un kilomètre et d’aucune obstruction entre l’antenne et vous pour atteindre des vitesses folles.


Bien qu’il y ait des antennes partout dans le monde, les entreprises qui offrent le service ne sont généralement pas présentes dans tous les pays, il faut donc trouver une entreprise locale ou bien faire affaire avec notre fournisseur et prendre un forfait voyage. Très rares sont les forfaits avec de l’internet ‘’réellement illimité’’. C'est -à -dire à pleine vitesse sans ralentissement après une certaine utilisation.


Il y a aussi des entreprises comme notre partenaire Mission LTE qui offre des blocs de données utilisables au Canada ou aux États-Unis selon vos besoins.


Les appareils



Le plus simple, c’est de partir avec son téléphone portable et d’ajouter une option voyage ou bien d’acheter une carte sim dans le pays qu’on visite. Toutefois, ce n’est pas idéal si vous avez besoin d’internet sur plusieurs appareils. Le partage de données est souvent limité à un seul appareil et la connexion lâche souvent pour économiser la batterie du téléphone. Donc, si vous devez travailler ou avez plusieurs appareils à utiliser simultanément (Ipad, téléphone, Ordi, Caméra, AppleTV, etc.). Vous aurez besoin d’un appareil qu’on appelle Hotspot. Un Hotspot, c’est une petite boîte qui reçoit le signal cellulaire et crée un réseau Wi-Fi autour, comme à la maison. C’est ce type d’appareil qu’on utilise depuis déjà 6 ans sur la route. C’est pratique, ça fonctionne lorsqu’on est en déplacement et ce n’est pas trop coûteux.


Parlons maintenant des fameux hotspots, il y en a pour tous les budgets et tous les besoins, notre partenaire Mission LTE en offre 3 modèles:


Entrée de gamme:



Alcatel de poche - J'aime beaucoup ce format de hotspot. Il a sa propre batterie et on peut l'emporter partout avec nous. Il est moins coûteux, mais aussi beaucoup moins puissant et performant que les deux autres.


Qualité / Prix: