Van vs Caravane! Quel est le meilleur véhicule pour voyager?


On a longtemps hésité Valérie et moi avant de faire l’achat de notre Airstream. Une petite van pour être plus agile, avoir accès à plus de destinations hors des sentiers battus et pouvoir se stationner pour la nuit un peu n’importe où. Sinon, on opterait pour une Airstream plus luxueuse, plus confortable avec de gros réservoirs, une salle de bain complète et un grand lit confortable.


Comme vous le savez, je suis un ancien courtier hypothécaire, donc le côté finance de la chose est très important pour moi. Je vais comparer l’achat de deux véhicules neufs pour quelqu’un qui comme nous compte y vivre à temps plein ou une bonne partie de l’année. Pour débuter, parlons de la Van… Le coût d’achat d’un fourgon aménagé (comme un Safari Condo par exemple) début à environ 130 000 plus taxes. À peu près le même prix qu’une roulotte Airstream comme la nôtre. Par contre, avec le kilométrage qu’on fait par année (environ 40 000km), après 5 ans, sa valeur sera d’environ 60 000$. En contrepartie, la Airstream qui a environ le même coût d’achat n’a pas d’odomètre, donc le kilométrage n’a aucun impact sur sa valeur de revente. Après 5 ans, elle aura toujours une valeur d’au moins 95 000$. Il faut par contre compter le coût du véhicule tracteur, dans notre cas, c’est un F-150 qui a une valeur à neuf de 60 000$ et après 5 ans d’utilisation, la valeur sera d’environ 20 000$. En fin de compte, une perte de 70 000$ sur la Van et 75 000$ sur le camion et la roulotte Airstream. À plus long terme, la Airstream ne perdra plus beaucoup de valeur à long terme et ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Après 10 ans, si elle a été bien entretenue, elle aura toujours une valeur d’environ 85 000$.



Le coût de camping par année est bien différent. Après avoir discuté avec Julien de Go-Van, il nous a confirmé passer moins de 5% de ses nuits dans des campings. On peut donc calculer environ 650$ par année en coût de camping. Il passe plutôt la plupart de ses nuits en boondocking soit dans la nature, chez des producteurs locaux ou bien dans des stationnements publics gratuits. De notre côté avec notre grande Caravane de 27 pieds, on passe en moyenne 40% de notre année dans des campings payants. On doit donc prévoir environ 4380$ par année en frais de camping. Toutefois, il faut prendre en considération que le fait d’être en camping 40% de l’année améliore beaucoup la qualité de vie en permettant d’avoir accès à de l’eau, de l’électricité et d’autres services comme les buanderies, piscines et plus.


Parlons-en du confort, de ce côté la caravane l’emporte haut la main. Une chambre fermée, un espace de vie plus spacieux et plus confortable en plus de presque toutes les commodités de la maison comme une salle de bain complète, un four, un grand réfrigérateur, etc. En van, il faut faire plusieurs compromis. Il faut peut-être sacrifier la salle de bain complète si on veut un espace de vie plus grand et ouvert. Julien et Karolina ont opté pour un plan plus ouvert avec beaucoup de fenêtres pour avoir une belle luminosité à l’intérieur. C’est un élément que les constructeurs de vans sacrifient souvent dans les petites vans pour maximiser l’espace de rangement, mais la fenestration rend la vie nomade beaucoup plus agréable. Pour profiter des magnifiques endroits dans lesquels on peut camper, c’est intéressant de le faire à partir de l’intérieur de notre véhicule. Plusieurs constructeurs de fourgons aménagés offrent des petites salles de bains de type ‘’wet bathroom’’ qui peuvent répondre aux besoins de ceux qui tiennent à vraiment être autonomes à 100%. Toutefois, les réservoirs sont généralement petits, donc il faut vidanger plus souvent.


Au niveau de l’essence, c’est assez variable… Ça dépend de la taille et du poids de votre équipement. Si on compare le Sprinter 4x4 de Julien qui fait environ 18L/100km, la différence n’est pas énorme avec notre F-150 avec la Airstream de près de 8000lbs. On arrive à environs 23L/100km, mais il faut savoir qu’une fois qu’on s’installe à un endroit, on peut ensuite visiter avec le camion uniquement qui fait environ 11L/100km. On peut également sauver beaucoup d’argent en essence avec une petite Van plus légère et 2 roues motrices. On peut conclure que généralement, la Van va coûter moins cher au niveau de l’essence.


Minimalisme…

Avoir une Van, ça nous oblige nécessairement à être minimalistes. Même si vous n’êtes pas minimaliste, vivre à temps plein dans 120pi2, ça te limite vraiment au niveau des objets que tu peux emporter sur la route. Une fois sur place, oublie les achats de souvenirs, parce que tes rangements seront probablement déjà tous occupés par des objets essentiels. C’est un avantage à mes yeux, car en fin de compte, on achète uniquement des trucs essentiels et on n’a pas de place pour le superflu. Avec une caravane, on a assurément plus d’espace de rangement, donc on est porté à accumuler un peu plus d’objets inutiles… Après chaque voyage, on s’assure de faire un grand ménage de nos rangements pour épurer le tout et se débarrasser des objets qui ne serviront pas pour la prochaine aventure.


Après un week-end en compagnie de Julien et Karo, ce qu’on a le plus apprécié de leur mode de vie, c’est le fait d’avoir toujours accès à ses affaires. On part pour une excursion toute la journée, il se met à pleuvoir, ton manteau est disponible. Tu as une petite fringale, ton frigo est à portée de main… Bref, c’est un immense avantage d’avoir toujours ta maison au complet au bout des doigts. En contrepartie, lorsqu’ils quittent pour la journée, ils doivent tous défaire le campement avant de reprendre la route. Nous, avec la caravane, on ne fait que prendre ce dont on aura besoin pour la journée et hop! On est sur la route avec le camion. À notre retour, tout est encore à sa place au campement!



Au niveau de la manoeuvrabilité, c’est indéniable, la Van détruit complètement la caravane… C’est plus petit, plus agile, facile à conduire et à stationner. On peut conduire ça seul sans avoir besoin d’aide pour reculer. Avec la caravane, même après plus de 4 ans sur la route, jamais je ne partirais seul sans Valérie… Ça prend un bon copilote pour nous guider et faire la circulation si jamais on doit faire une manoeuvre plus risquée. On est long et il est plus difficile à trouver des endroits pour se stationner. Ça demande plus de planification pour trouver un itinéraire idéal pour la taille de notre véhicule.


En fin de compte, il n'y a vraiment pas de véhicule parfait pour répondre à 100% des besoins de tous. Tout est une question de compromis, du type d'aventure et du type de voyageur que vous êtes. Une chose est sûre, avec la multitude de véhicules en vente sur le marché et la grande tendance de construction de van sur mesure, il y a un véhicule qui conviendra à vos besoins quelque part. De notre côté, si l'argent n'était pas un obstacle, on opterait sans aucun doute pour un EarthRoamer! Ce véhicule construit au Colorado sur une base de Ford F-450 a des capacités hors route incroyables et un niveau de luxe et de confort très élevé! Comme il est beaucoup trop dispendieux pour nos moyens actuels, on va se contenter d'en rêver ahahah et vous, ce serait quoi votre véhicule de rêve?






Alexandre et Valérie de Prêts pour la route

Alexandre et Valérie sont un jeune couple originaire de la belle ville de Québec au Canada. Ils voyagent avec Snoopy et M. Bond (les chiens) en Amérique du Nord à bord d'un pickup et d'une roulotte Airstream.

 

Suivez-nos aventures

© 2018 PRÊTS pour la route - Alexandre et Valérie