CAMPINGS DE RÊVE SUR LA CÔTE OUEST DU MEXIQUE - 5 parcs à VR à mettre sur votre itinéraire!

Dernière mise à jour : juil. 17



Notre article précédent vous aura donné une bonne idée du processus pour passer la frontière du Mexique en VR. Cette semaine, on approfondit le sujet du Mexique avec 5 suggestions de terrains de camping sur la côte ouest.


Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais vous livrer quelques informations de base concernant l’offre et les services dans les campings mexicains. D’abord, sachez que l’électricité est généralement fournie dans les parcs à VR, mais elle souvent instable. Je vous conseille donc d’apporter un protecteur de surcharge comme celui-ci. Assurez-vous également d’avoir un adaptateur. Souvent, il n’y a que des prises de 15 ampères.


Ensuite, l’eau n’est jamais potable. Si vous ne voulez pas passer votre temps à acheter des bouteilles d’eau, je vous conseille fortement de commander un filtre Acuva (code promo PRETS pour un beau rabais) comme le nôtre. Il est hyper efficace. On a consommé l’eau traitée par le Acuva pendant toute la durée de notre voyage et on n’a pas eu le moindre petit mal de ventre.


Au Mexique, les emplacements de camping sont habituellement moins chers que chez nous ou en Floride. Dans les endroits très populaires, ça peut par exemple coûter autour de 12 000 pesos par mois (entre 700$ et 800$). La plupart du temps, il faut payer comptant, en pesos mexicains. Autre information utile : on ne peut presque jamais réserver en ligne, il faut téléphoner ou envoyer un courriel. De mon côté, je n’ai pas effectué beaucoup de réservation à l’avance, sauf pour les grands parcs à VR prisés comme le Tachos (voir plus loin). J’arrivais à trouver des emplacements au jour le jour avec l’application iOverlander.


La destination finale de notre deuxième voyage au Mexique, c’était la région de Puerto Vallarta, sur le Pacifique. Notre itinéraire depuis Nuevo Laredo nous avait permis de traverser l’État de San Luis Potosi et de faire escale à Real de Catorce, Puente de Dios ainsi qu’aux impressionnantes chutes Cascadas de Tamul. Ensuite, on s’était dirigés vers San Miguel Allende, Guanajuato et Tequila, la superbe ville entourée de champs d’agaves bleus où on a dégusté de la vraie de vraie téquila. Muy bien ! Après quelques jours à Guadalajara, on avait finalement mis le cap vers le sud-ouest et roulé jusqu’à la côte pour s’arrêter quelques semaines à Melaque. C’est dans ce beau coin du Mexique que je commence ma liste.



QueMex RV Park, San Patricio Melaque

quemexrvpark@hotmail.com


Melaque est une charmante petite ville de 7 500 habitants située entre Puerto Vallarta et Cihuatlan. Le camping QueMex RV Park se trouve à quelques minutes de marche de la playa Melaque. On est resté trois semaines là-bas, presque un record pour nous. Pour vrai, cet endroit est un petit paradis.





Le QueMex RV Park n’est pas trop gros : environ une quarantaine de sites avec les trois services. Certains emplacements sont pour des snowbirds, d’autres restent disponibles pour des voyageurs comme nous. Il y a une piscine et des laveuses / sécheuses. C’est très sécuritaire, clôturé (et verrouillé). Et il faut savoir que ce parc à VR a été aménagé par un Québécois. La clientèle vient donc surtout de chez nous. D’ailleurs, quand on marche dans la ville, on entend beaucoup parler français. Je dirais même que les Mexicains sont minoritaires à Melaque : à vue de nez — ou d’oreille ! —, ça se distribue assez également à un tiers pour les hispanophones, un tiers pour les anglophones et un autre tiers pour les francophones. J’exagère un peu ahaha mais c’est pour dire à quel point il y a beaucoup de Snowbirds dans le village.


Melaque n’est pas une grande ville. Ne vous attendez pas à y voir un Walmart ou un Costco. En revanche, vous trouverez de tout à distance de marche, dans de petites épiceries et boutiques locales. À cause de la présence de nombreux touristes, les magasins offrent beaucoup de produits adaptés aux clientèles américaines et canadiennes. Il y a également d’excellents restaurants, comme notre préféré : le Papa Gallos avec sa terrasse sur la plage.


La playa Melaque, c’est un des coups de cœur de ce voyage-là. C’est une plage magnifique dans un décor incroyable au fond d’une baie ceinturé de petites montagnes. Le sable est blond, l’eau est tranquille et il n’y a pas de gros hôtels pour gâcher la vue. C’est un endroit qui a gardé sa couleur locale et ça donne un cachet très exotique. Ceux qui veulent de plus grosses vagues peuvent se rendre à l’autre extrémité de la baie, jusqu’à Barra de Navidad. À cette hauteur, la plage est moins protégée des éléments et on peut même y faire du surf!


On garde tellement de beaux souvenirs de Melaque : de belles marches sur la plage au coucher de soleil, les plongeons de pélicans, les vendeurs itinérants avec leurs brochettes de mangue fraîche et juteuse, les soupers en amoureux au Papa Gallos devant les vagues. Je vous le dis, c’était notre petit paradis.



Boca Beach Camping & Trailer Park, Boca de Iguanas

http://bocabeach.com.mx/


Boca de Iguanas est une autre petite communauté balnéaire au fond d’une baie, près de la ville de Manzanilla, à une vingtaine de minutes de San Patricio Melaque. Un Américain rencontré par hasard alors qu’on tentait de se frayer un chemin sur une route trop étroite pour notre Airstream nous avait suggéré de faire demi-tour et d’aller plutôt au Boca Beach Camping. Quelle chance et quelle formidable recommandation.



D’abord, ce camping est situé sur le sable damé, à l’ombre de grands palmiers, directement sur la playa Boca de Iguanas. Cette plage est très large, hyper tranquille, presque à l’état naturel. Pas un seul hôtel ni restaurant en vue. Un endroit idéal pour ceux qui recherchent le calme et qui aiment la plongée, la planche à pagaie, le kayak ou le surf (selon les jours, les vagues peuvent être assez grosses).


Le camping de Boca Beach attire d’ailleurs une clientèle familiale. Il offre 150 emplacements pour tentes et VR de toutes dimensions. Une quarantaine de sites ont trois services, une centaine ont l’électricité et l’eau. Pour ceux qui voyagent en classe B ou en tente, il y a quelques emplacements sous des palapas en façade de la mer.


Le Boca Beach Camping & Trailer Park est entouré de forêts luxuriantes et il y a beaucoup d’activités à proximité : randonnée, sanctuaire de crocodiles, visites guidées d’interprétation de la faune et flore locale, etc.


Notre seul regret à l’égard de ce camping c’est… qu’on n’est pas resté assez longtemps. Après seulement deux jours, on a dû quitter ce bel endroit pour se diriger vers la destination ultime de notre voyage : Puerto Vallarta.



Tachos RV Park, Puerto Vallarta

https://ontheroadin.com/tachos-rv-trailer-park


Puerto Vallarta est une ville d’environ 380 000 habitants, alors le décor change. C’est plus urbain, il y a des centres commerciaux, beaucoup des chaînes américaines, hôtels et resorts. Mais ça reste une ville de bord de mer avec un centre-ville historique et c’est splendide. Rien que pour le Malecon (le boardwalk) le long de la plage, ça vaut la peine de s’arrêter à Puerto Vallarta.



Le Tachos RV Park est situé à une dizaine de minutes de marche de l’océan, mais à côté de tous les services dont un grand centre commercial, une succursale de Walmart et un paquet de restaurants. Et ce grand camping — 125 emplacements avec services — est ceinturé de murs de béton et d’arbres, ce qui l’isole passablement des bruits de la ville.



C’est une destination très populaire auprès des Québécois et on comprend pourquoi : c’est vraiment très bien aménagé et hyper propre. La plupart des sites sont sur gazon avec bordures ou trottoirs de pierre. Leur piscine est de calibre « resort » avec glissade, palmiers, fleurs, palapas, chaises et tables.


On avait l’intention de terminer l’hiver 2020 dans la région de Puerto Vallarta. Mais la pandémie s’est interposée dans nos projets et, à la mi-mars, on est remontés au Québec en toute vitesse sans avoir pu séjourner dans deux autres campings au nord de Puerto Vallarta. Je vous les présente quand même ici.



La Penita RV Park, La Penita de Jaltemba

http://www.lapenitarvpark.com/home/


Ce terrain se situe à environ 60 km au nord de Puerto Vallarta. Sa centaine de sites entièrement desservis sont aménagés sur un petit promontoire devant le Pacifique : certains emplacements doivent offrir des vues à couper le souffle. C’est également une destination prisée par les snowbirds américains et canadiens. On trouve piscine, buanderie et toilettes-douches sur place.


Les youtubeurs « Keep Your Daydream » avaient mis en ligne une capsule (en anglais) qui donne une assez bonne idée de l’ambiance et des services offerts dans cet autre petit paradis.




Villas Tlaquepaque — Trailer Park, Lo de Marcos (Bahia de Banderas)

http://www.villastlaquepaque.com.mx/trailer-park.html


Lo de Marcos est une autre adorable communauté balnéaire qu’on avait mise à l’itinéraire. Elle se trouve dans la municipalité de Bahia de Banderas à une cinquantaine de kilomètres au nord de Puerto Vallarta.


Villas Tlequepaque, c’est un hôtel avec restaurant, bar, terrains de sports ainsi que deux piscines. Un parc à VR de 75 emplacements a été aménagé entre les villas et la plage de Lo de Marcos. Les sites sont en pierre de roche à l’ombre de palmiers. Ils sont tous desservis et encore ici, il y a une buanderie, toilettes-douches et wifi. C’est aussi un terrain très populaire auprès des snowbirds, alors c’est important de réserver si vous avez l’intention d’y aller durant la haute-saison.


Alors voilà, ça fait le tour de mes recommandations de campings de la région de Puerto Vallarta. Dans les commentaires, dites-moi si vous avez déjà visité La Penita ou Villas Tlequepaque et, si c’est le cas, donnez-nous un aperçu de votre expérience là-bas.



Dans notre prochain article, on vous aide à décider laquelle de ces deux destinations est faite pour vous : la Floride ou le Mexique ?

Des assurances pour tous vos besoins

Assurancia est le commanditaire du blogue PRÊTS pour la route! On vous invite à encourager les entreprises d'ici qui nous supportent dans nos aventures! Merci Assurancia!


2,536 vues1 commentaire