Acheter OU louer un VR? - ou peut-être acheter ET louer votre VR...


Les véhicules récréatifs sont offerts en location depuis longtemps. L’organisme Liberté en VR (GO RVing) a inventorié une quinzaine de concessionnaires qui offrent des caravanes et des motorisés au Québec. Canada Dream (Authentik) est un autre gros joueur dans le secteur de la location de VR depuis le début des années 90. Et avec la montée en popularité de la vanlife, il y a aussi de plus en plus d’entreprises spécialisées dans la conversion et la location de fourgonnettes aménagées comme Van Life Mtl, Bromont Campervan, Le Baroudeur, Québec Camper Vans, Ecamp ainsi que plusieurs autres.



LOUER OU ACHETER ?


La location présente deux grands avantages. Le premier est financier. Le coût d’achat d’un véhicule récréatif est élevé : entre 20 000 $ et 60 000 $ en moyenne pour une caravane et au-dessus de 60 000 $ pour la plupart des classe C. Et quand on parle de classe B et A, on ne trouve pas beaucoup de modèles neufs à moins de 100 000 $. Ça veut dire que, pour la grande majorité d’entre nous, l’acquisition d’un VR implique de passer à la banque et de contracter un prêt.


J’ai fait une petite recherche et quelques calculs pour vous. Aujourd’hui, le taux d’intérêt moyen pour les prêts de véhicules récréatifs tourne autour de 6%. Si on échelonne le terme sur 15 ans, ça représente les mensualités suivantes (selon le montant financé) :



Sur une base annuelle, et selon les montants que j’ai mis dans les scénarios, la possession d’un véhicule récréatif implique des déboursés annuels qui peuvent se situer entre 3000 $ et 13 000 $.


La question est donc la suivante : si vous vous servez de votre caravane ou motorisé seulement lors des vacances d’été avec quelques week-ends ici et là, est-ce que l’achat en vaut la peine?

Pour répondre à cette question, il faut d’autres données. J’ai donc fait une seconde recherche, cette fois pour connaître les prix moyens de location. Voici ce que ça donne :



Chez les concessionnaires et les entreprises comme Canada Dream, les véhicules récréatifs se louent entre 800 $ (pour une caravane d’environ 30 pieds) à plus de 2 000 $ (grands motorisés) par semaine. Évidemment, les prix varient selon le degré d’équipement et la finition intérieure, mais en gros, ça oscille entre 115 $ et 320 $ par jour. Il faut aussi mentionner que l’offre est très axée sur les modèles de classe C.


Le tableau suivant montre les seuils d’utilisation à partir desquels l’achat reste plus intéressant que la location. Bien entendu, ces résultats se fondent uniquement sur la valeur des déboursés annuels. On sait qu’il y a d’autres facteurs à considérer lors de l’acquisition d’un VR, car après le terme du prêt, le véhicule nous appartient. C’est donc la valeur de revente qui permet de mieux évaluer le coût réel d’utilisation (avec le montant à accorder aux assurances, aux réparations et à l’entretien). En passant, j’ai publié un article assez complet sur le budget des nomades à temps plein dans lequel j’aborde tous ces points en détail.



Ces quelques chiffres démontrent que l’achat d’une caravane de 30 000 $ — ou moins — se rentabilise assez bien, surtout si on l’utilise plus de 12 jours par année. Par contre, quand on pense aux classe B et A, qui coûtent généralement plus de 100 000 $, l’achat est plus avantageux que la location seulement si on l’utilise plus d’une cinquantaine de jours par année, soit entre 7 et 8 semaines. Et je me répète, ces calculs ne considèrent que les déboursés directs (mensualités versus coût de location de base). C’est donc un pensez-y-bien!


Le second avantage de la location, c’est de vous éviter les soucis de la possession d’un VR : l’entretien et les réparations, les séances biannuelles pour la préparation du véhicule (avant le remisage pour l’hiver et avant la première sortie, au printemps), le casse-tête de l’entreposage lorsqu’on habite en appartement ou en condo, etc. Et c’est sans compter l’achat d’articles essentiels, l’équipement de base pour voyager en sécurité ainsi que tous les autres produits qui nous facilitent la vie quand on fait du camping. Ça monte vite !


La location peut aussi s’avérer très stratégique avant l’acquisition d’un VR : pour essayer et tester différents types et modèles et, ainsi, cibler la caravane ou le motorisé qui vous convient vraiment. Chez le concessionnaire, on s’attarde bien souvent qu’à l’apparence / design et aux caractéristiques techniques : le poids, la taille des réservoirs, la puissance des panneaux solaires et de l’onduleur, etc. Or c’est seulement à l’utilisation, sur la route et une fois installés au camping ou en boondocking, qu’on peut vraiment savoir si le VR est fait pour nous, s’il répond à nos besoins et à ceux de tous les membres de notre famille.


LA PLATEFORME RVEZY


Si la location est une option que vous envisagez, j’ai une recommandation à vous faire : la plate-forme RVezy. C’est un peu comme airbnb, mais pour les véhicules récréatifs.



RVezy a été fondée par deux Canadiens de la région d’Ottawa. Ils ont commencé à louer leur propre VR pour se rendre compte que ça pouvait représenter des rentrées d’argent significatives — la première année, l’un d’eux a généré 15 000 $ ! Ça leur a donné l’idée de concevoir une plateforme de location pour créer un écosystème sécuritaire et mettre en relation les gens à la recherche d’un véhicule récréatif pour les vacances et les propriétaires désireux de rentabiliser l’achat de leur motorisé ou de leur caravane. L’idée était bonne : ils ont même reçu l’aide d’une dragonne de l’émission Dragon’s Den (l’équivalent de l’émission « Dans l’œil du dragon » au Canada anglais).


Un des grands avantages de louer sur RVezy, c’est le choix de types de VR. Comme je l’ai dit précédemment, les concessionnaires et les entreprises spécialisées comme Canada Dream, offrent surtout des classes C, quelques vans et presque pas de grands motorisés. Sur RVezy, on trouve de tout, de la petite Boler vintage jusqu’au grand classe A luxueux en passant par tous les types de caravanes, à sellette, portée, hybride, etc. Il y a même des tentes-roulottes.


*pour consulter cette annonce sur RVezy: https://www.rvezy.com/fr/location-vr/quebec_quebec_traveltrailer_tenttrailer_polomino-pony_pony/?raid=tvnqwoaq


La personne à la recherche d’un VR peut effectuer ses recherches en fonction de la situation géographique du propriétaire (à l’aide d’une carte), et/ou selon le type de VR, la plage de prix, la longueur ou le poids du VR et d’autres éléments comme certains la présence de certains équipements, l’acceptation des animaux de compagnie, etc. Leur site est très bien fait et la navigation est intuitive et hyper facile.


Si vous envisagez d’acheter un nouveau VR, vous pourriez aller voir si un modèle identique ou très similaire existe sur la plateforme — ce qui est très probable — et le louer quelques jours, histoire de l’essayer et de confirmer qu’il est fait pour vous.


L’autre énorme avantage de RVezy, c’est la disponibilité. Peu importe la date, vous trouverez un VR, même à la dernière minute, vacances de la construction ou non. En comparaison, il faut réserver très tôt, et se contenter des modèles disponibles, quand on fait affaire avec un concessionnaire. Déjà, certains d’entre eux affichent complet pour les locations de l’été 2021 et invitent les clients à se préparer à l’ouverture du calendrier de location cet automne pour… l’été 2022.


Pour vous donner une idée, en date d'aujourd'hui, je pourrais louer à partir de lundi prochain pour une semaine cette petite roulotte Alto légère qui peut se remorquer avec n'importe quel VUS!


Sur RVezy, les tarifs sont concurrentiels, surtout en regard de la qualité des VR et de leurs « inclusions » lorsqu’on compare avec les concessionnaires ou les entreprises spécialisées. En moyenne, les caravanes se louent en moyenne entre 600 $ et 1000 $ par semaine et les motorisés, entre 1 000 $ et 1 500 $.


Mais si je vous parle de RVezy, ce n’est pas seulement pour vous inviter à en louer, c’est aussi pour vous faire connaître l’option de louer votre VR pour le « rentabiliser ». Bien entendu, il faut accepter d’emblée l’idée que de parfaits étrangers couchent dans votre lit et utilisent votre salle de bain… mais si cela ne vous rebute pas, la location de votre caravane ou de votre motorisé pourrait s’avérer très profitable. Voici les choses qu’il faut savoir au sujet du service qu’offre la plateforme RVezy pour les propriétaires :


1) L’affichage de votre VR est entièrement gratuit. Vous fournissez les photos et remplissez une fiche descriptive de votre véhicule — avec les inclusions et autres détails pertinents — et c’est parti.


2) Vous gardez le plein contrôle en matière de prix et des restrictions en lien avec l’utilisation de votre VR (non-fumeur, animaux de compagnie, taille du groupe, supports à vélo, etc.)


3) Vous avez également le plein contrôle lorsque vient le moment d’accepter — ou non— un locataire potentiel. Sachez qu’avant qu’ils vous contactent, tous les locataires potentiels ont été préalablement vérifiés : ils possèdent tous un permis de conduire sans restriction depuis au moins 8 ans, ont un profil d’assurances non problématique et une carte de crédit valide.


4) Vous rencontrez les locataires en personne avant leur départ (le propriétaire fixe le lieu et le moment du rendez-vous, à la convenance des deux parties). Cette étape est obligatoire, car elle permet deux choses : 1) transmettre toutes vos recommandations à l’égard de l’utilisation de votre VR et 2) compléter et signer un formulaire (avec photo) démontrant l’état du véhicule « avant » la prise en main par le locataire.


5) La plateforme RVezy fournit une assurance complète : collision, bris, dommages physiques et responsabilité civile de 2 millions. Il n’y a aucune franchise à payer dans le cas d’une réclamation.


6) RVezy donne aussi un service d’assistance routière 24 /7 bilingue à tous les locataires en cas de panne ou de problème.


7) La gestion des réservations et la communication avec les locataires ou l’équipe de RVezy se font à l’aide d’une application mobile très pratique.


À ceux qui se posent la question, cet excellent service n’est évidemment pas entièrement gratuit. La plateforme retient 20% de toutes les réservations complétées, ce qui me semble tout à fait correct compte tenu des avantages que les propriétaires de VR retirent (simplicité du processus, outils de communication, assurances et, surtout sécurité — pas d’arnaques ni de mauvaises créances)


Les clients paient le coût de leur location sur le site par carte de crédit. RVezy redonne la part au propriétaire (80%) par dépôt direct en deux temps : une première moitié 24 heures après le jour du départ du locataire et la deuxième à la fin du voyage, lorsque le propriétaire récupère son VR.


Comme vous le voyez, ne serait-ce que pour la quiétude, la plateforme RVezy est clairement supérieure aux Kijiji de ce monde. Et c’est entièrement canadien. Ce qui veut dire des transactions avec notre devise.


Personnellement, je n'ai jamais loué mon VR sur ce genre de plateforme, principalement parce que je l'habite à temps plein, mais je connais personnellement plusieurs personnes qui génèrent plus de 4000$ par mois en louant un ou des VR sur RVezy.


Tant qu'à avoir un VR qui dort et amasse la rouille dans votre entrée, pourquoi pas le rentabiliser?

Si jamais c'est quelque chose qui vous intéresse, voici le lien pour afficher votre VR: https://www.rvezy.com/fr/proprietaire/?raid=tvnqwoaq


Dites-moi, dans les commentaires, si vous seriez capables de louer votre VR à de parfaits étrangers… et si vous l’avez déjà fait, est-ce que l’expérience a été positive?


Des assurances pour tous vos besoins

Assurancia est le commanditaire du blogue PRÊTS pour la route! On vous invite à encourager les entreprises d'ici qui nous supportent dans nos aventures! Merci Assurancia!