Comment (ne pas) faire une Pizza avec le All-In-1



En attendant que la pandémie se calme et qu’on soit en mesure de reprendre la route, nous sommes désormais installés chez Louise, la mère de Valérie. Elle possède un grand terrain en banlieue de Québec sur lequel on a assez de place pour stationner la Airstream sans déranger. En plus d’avoir accès au branchement pour l’eau et l’électricité, on a notre petit coin extérieur pour faire un jardin et profiter de la cour extérieure.


L’équipe de BBQ Québec a pensé nous équiper pour l’été en nous prêtant un Weber Master-Touch avec l’ajout du All-In-1 pour nous ouvrir un monde de possibilité de cuissons!


Dès que j’ai mis la main sur ce nouveau BBQ, je n’avais qu’une chose en tête, me faire une bonne pizza italienne comme j’aime tant déguster lors de nos voyages à travers l’Amérique!

Comme on ne fait jamais les choses à moitié, pour inaugurer ce nouveau BBQ, on a décidé de faire de la Pizza pour la première fois en préparant tout nous-mêmes : la pâte, la sauce et la confection de la pizza. Je me suis donc levé tôt pour commencer la préparation.

Pour la sauce, j’ai utilisé la recette de Max dans le livre Lavoie du BBQ. 12 tomates italiennes qu’on remplit avec les épices Argentina et qu’on faire cuire sur le support à légume dans le BBQ pour 20 minutes. Ensuite, on enlève la peau et on broie les tomates pour avoir une belle consistance dans la sauce. L’odeur de la sauce était débile!! Ça donnait tellement hâte au souper!

Ensuite, j’ai commencé la pâte… Je voulais avoir une belle pâte comme à mon resto de pizza favori, le 800 degrés dans le casino SLS à Las Vegas! J’ai trouvé un chef italien sur YouTube avec une recette assez simple au niveau des ingrédients, mais pas facile au niveau de la préparation. Un peu de farine, de l’eau, du sel et de la levure, rien d’autre… On doit mélanger le tout et pétrir la pâte pendant un bon 10 minutes! J’avais les bras en feu (noter ici que je n’ai pas de mélangeur ou de robot à ma disposition). Ensuite, on laisse reposer 10 minutes et on doit faire des rabats. Un rabat, c’est l’équivalent d’un body slam de Hulk Hogan avec la pâte, on la soulève et on la frappe violemment sur le comptoir, ensuite on roule la pâte sur elle-même. On fait 10 body slam et on laisse reposer 10 minutes, ensuite on recommence les manœuvres pour 3 ou 4 séries. À la fin, quand la pâte a une belle texture, on la laisse pour 2h ou plus couverte avec un plat à l’envers pour la recouvrir pour la laisser gonfler un peu.


Ma douce moitié était maintenant réveillée et prête à m’aider à monter le setup pour faire notre Live. Ça l’air de rien, mais ça demande quand même pas mal d’organisation. Caméra, micro, trépied, LiveU, routeur, installer la table, le BBQ, préparer les aliments, sortir les ustensiles, etc.

À 16h, c’était le showtime! On a démarré le Live et on a plongé tête première dans l’aventure pizza pour la première fois ahahha! Nos abonnés ont donc pu assister en temps réel à toutes nos gaffes et erreurs de débutant. Parfois, c’est même eux qui nous ont aidés à réaliser les pizzas.



Premier défi, monter la température du BBQ à au moins 800 degrés. J’ai allumé un peu de charbon dans le fond de la cuve et un peu sur ma grille principale. Ensuite, j’ai ajouté des granules de cerisier pour faire monter ma flamme. On s’est fait boucaner solidement ahahha! J’ai été obligé de tasser mon BBQ deux ou trois fois tellement on ne voyait plus rien à cause de la fumé. J’ai ensuite compris qu’il fallait un peu laisser le feu prendre avant de mettre mon couvercle. Idéalement, ça me prendrait une cheminée d’allumage pour les prochaines fois.


Mon autre erreur, c’est d’avoir trop rapidement commencé à monter ma première pizza. N’ayant pas encore atteint ma température de 800, la pâte de la pizza a commencé à boire la sauce et à perdre son tonus. C’était donc presque impossible de la transporter vers le BBQ avec la spatule à pizza. J’ai abimé un peu le look de ma première pizza, mais j’ai réussi à la déposer sur ma plaque en céramique. Après à peine une ou deux minutes, elle était déjà prête et avait l’air étonnamment délicieuse! C’était une pizza garnie traditionnelle, peppéroni, piment vert, champignon, oignon, mozzarella et ma fameuse sauce tomate. La grand-mère de Valérie l’a adoré!



Pour la deuxième pizza, un de nos abonnés nous a alors donné une très bonne idée. ‘’Vous devriez monter votre pizza directement sur la spatule’’. C’est ce qu’on a fait et ç’a été beaucoup plus facile! La deuxième avait vraiment l’air d’une pizza, elle était bien ronde, bien cuite et selon Louise, son goût était parfait.



Pour les deux autres pizzas, ma température commençait à descendre un peu, j’ai cru bon d’ajouter des granules de cerisiers pour remonter ça, mais avec un peu de maladresse ahahah j’ai pris le sac au complet, je l’ai trop approché de mon BBQ, le sac a fondue et j’ai perdu plein de granules sur le sol. En plus, je crois que j’en ai trop mis, la température a trop monté, tellement que ma plaque à pizza a fendu en deux.

Ce n’est pas ça qui allait m’empêcher de poursuivre ma cuisson! Il restait deux pizzas à faire, celle de Vale et la mienne. On voulait y aller dans le fancy : Proschuitto, basilic, sauce tomate, boule de mozzarella, champignon et oignon rouge. Les deux dernières pizzas ont été parfaites! Vale trouvait la sauce un peu trop épicée, je vais donc en mettre un peu moins pour la prochaine fois.


Je crois que la morale de cette histoire, c’est que dès que le confinement sera terminé, on se doit de prendre un cours de BBQ avec Max ou JP chez BBQ Québec ahahah!


Si ça vous intéresse de voir la cuisson en Live, voici la vidéo :



368 vues
Alexandre et Valérie de Prêts pour la route

Alexandre et Valérie sont un jeune couple originaire de la belle ville de Québec au Canada. Ils voyagent avec Snoopy et M. Bond (les chiens) en Amérique du Nord à bord d'un pickup et d'une roulotte Airstream.

 

Suivez-nos aventures

© 2018 PRÊTS pour la route - Alexandre et Valérie